Ouganda

Contexte local
L'Ouganda est un pays d'environ 35 millions d’habitants. Une grande partie de la population dépend de la production agricole. Le pays est sujet à de multiples dangers à la fois naturels et anthropiques. Cependant, la sécheresse a mené des dangers qui affectent de vastes zones et un nombre important de personnes. Le risque de sécheresse dû aux changements climatiques s'est manifesté de plusieurs façons dans le pays. Les phénomènes observés de la sécheresse et des changements climatiques incluent : la diminution des précipitations, les sécheresses fréquentes dues aux précipitations irrégulières/ les pluies sont imprévisibles et peu fiables, les changements dans les précipitations (p. Ex. l'apparition tardive des pluies), ce qui rend plus difficile la planification de la production agricole, des pluies plus courtes mais plus diluviennes, l'incidence des glissements de terrain et l'érosion des sols résultant de vents forts pendant les périodes plus longues, deviennent des événements courants dans le pays. 

Images de drone - Ouganda (Centre d’études sur le climat)

Le programme
La phase 2 de Partenaires de résilience en Ouganda a suivi le programme PdR1 (2011-2015) au cours duquel la résilience de la communauté a été renforcée en réduisant les risques et en renforçant les moyens de subsistance des communautés vulnérables grâce à l’implication de la société civile dans son ensemble face aux risques et en travaillant sur un cadre juridique et financier favorable. Au centre du programme, on travaille sur un cadre juridique et financier favorable en renforçant les capacités de la société civile et en engageant des dialogues.

La phase II du programme PdR promeut la gestion intégrée des risques (GIR). La GIR met l'accent sur les échelles temporelles et spatiales. Il intègre l'attention pour changer les risques en raison des changements dans les dangers, l'exposition et la vulnérabilité. Cela comprend notamment la dégradation de l'écosystème, localement et dans le paysage élargi, ainsi que les changements dans les dangers liés au climat (en fonction des risques actuels, des changements à court terme et des changements à plus long terme des modèles climatiques).  

Dans la phase 2016-2020, le programme PdR de l'Ouganda se concentre sur les dialogues sur des politiques, des plans et des programmes nationaux choisis où les organisations partenaires, en collaboration avec d'autres parties prenantes, favoriseront l'inclusion des principes et des approches de GIR dans les politiques, les plans et les programmes. Il s’agit notamment de la politique/l’acte national sur les changements climatiques de l'Ouganda, la politique nationale de gestion des zones humides de l'Ouganda et la politique nationale de préparation et de gestion des catastrophes. En outre, le programme visera à produire des investissements privés et publics dans les zones fragiles des écosystèmes plus à risque.

Études de cas de PdR Ouganda 2011-2015

Face à la sécheresse en Ouganda – vidéo

Une recette pour la résilience - Messages PdR pour Sendai, mars 2015

Where we work