Nicaragua

Bon à savoir : Le programme PdR au Nicaragua a été mis en œuvre au cours de la période 2011-2015. 

Contexte local
La position du Nicaragua le rend très vulnérable aux catastrophes telles que les ouragans qui causent des inondations et des glissements de terrain, des tremblements de terre, des incendies de forêt, des sécheresses, des tsunamis et des éruptions volcaniques. Les cyclones tropicaux qui traversent le pays de l'Atlantique chaque année provoquent de nombreuses inondations et des glissements de terrain. L'ouragan Félix en 2007 et la Dépression tropicale 12-E en 2011 ont causé des pertes importantes en vies humaines et des infrastructures endommagées, tout comme l'environnement a été atteint. Les écosystèmes sont fortement pressés par la déforestation, l'érosion des sols, la sédimentation et la contamination. Il y a une forte probabilité que ces événements augmentent en fréquence et en intensité en raison des changements climatiques.

Le programme
Dans le département de Madriz, qui appartient au « couloir sec » du Nicaragua, l'alliance PdR a travaillé avec les habitants de deux bassins fluviaux, en se concentrant sur la réduction des risques de sécheresses, d'inondations, d'orages et de glissements de terrain.

Les activités de réduction des risques de catastrophe comprenaient le renforcement des interventions d'urgence, les stratégies d'adaptation aux changements climatiques, une meilleure utilisation des terres, l'amélioration des écosystèmes et la gestion de l'eau, l'atténuation des catastrophes et la documentation des savoirs locaux et traditionnels.

Sur la côte des Caraïbes, l'alliance s'est associée à des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux pour élaborer une stratégie d'adaptation au climat pour toute la région. PdR a également travaillé dans les écoles et les universités, enseignant aux jeunes les risques et ce qu'ils peuvent faire pour les réduire. PdR a mené des campagnes d'information et des activités de plaidoyer.

Faits saillants
Les partenaires ont appuyé l'élaboration de stratégies d'adaptation aux changements climatiques dans quatre municipalités et la région de RAAN. Un plan de gestion des bassins hydrographiques a été développé pour les sous-bassins hydrographiques de la rivière Analí à Tapacalí, ainsi que deux établissements universitaires pour stimuler l'utilisation durable des terres et des eaux et améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Les partenaires ont mis en place plusieurs micro-projets pour améliorer les moyens de subsistance des familles rurales à Madriz. Les communautés ont été stimulées pour redécouvrir les bonnes pratiques et récupérer des connaissances autochtones et locales précieuses en relation avec les catastrophes, le climat et les écosystèmes. Les partenaires ont facilité l'amélioration de la durabilité de la chaîne de valeur de Rosquilla. Les enseignants et les enfants de quatre municipalités de Madriz ont été formés à la sécurité en milieu scolaire.

Where we work